AVF - Traitements

Bloc

Retour à la liste des catégories d'abstracts

Efficacy and safety of 121 injections of the greater occipital nerve in episodic and chronic cluster headache.
Revue : Cephalalgia 2012. Volume 32 N°8 Pages 630-634 - Juin 2012.
Auteur(s) : Gantenbein AR, Lutz NJ, Riederer F, Sándor PS.
Date de publication : juin 2012
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site cep.sagepub.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Efficacité et sureté de 121 injections (anesthésique et corticostéroïde) au niveau du nerf grand occipital dans le traitement de l'AVFE et de l'AVFC chez 60 patients AVF.
L'article a été présenté par le Dr Marie Louise Navez dans Céphalées Online 2012. Newsletter N°291 - 7 Septembre 2012 sous le titre Efficacité et effets indésirables des blocs du grand nerf occipital dans les algies vasculaires épisodiques et chroniques.
Nos références : fiche Abs02950, mise à jour le 24/05/2012
POH05 Efficacy and safety of greater occipital nerve blocks in cluster headache.
Revue : Journal of neurology, neurosurgery, and psychiatry 2010. Volume 81 N°11 Page e52 - Novembre 2010.
Auteur(s) : Matharu M, Watkins L, Shanahan P.
Date de publication : novembre 2010
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site jnnp.bmj.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Evaluation de l'efficacité du bloc du grand nerf occipital chez 17 patients AVFE et 57 patients AVFC.
Nos références : fiche Abs02767, mise à jour le 26/10/2010
Blocking the Greater Occipital Nerve: Utility in Headache Management.
Revue : Current pain and headache reports 2010. Volume 14 N°5 Pages 404-408 - Octobre 2010.
Auteur(s) : Young WB.
Date de publication : octobre 2010
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site www.springerlink.com
Bloc du grand nerf occipital dans le traitement de certaines céphalées dont l'AVF.
Nos références : fiche Abs02748, mise à jour le 29/07/2010
Sphenopalatine endoscopic ganglion block in cluster headache: a reevaluation of the procedure after 5 years.
Revue : Neurological sciences 2010. Volume 31 Supplément 1 Pages S197-S199 - Juin 2010.
Auteur(s) : Pipolo C, Bussone G, Leone M, Lozza P, Felisati G.
Date de publication : juin 2010
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site www.springerlink.com
Bloc du ganglion sphénopalatin dans le traitement de l'AVFc pharmaco-résistante.
Nos références : fiche Abs02711, mise à jour le 22/05/2010
Greater occipital nerve blockade: Trigeminicervical system and clinical applications in primary headaches.
Revue : Agri : Agri (Algoloji) Dernegi'nin Yayin organidir (The journal of the Turkish Society of Algology) 2008. Volume 20 N°3 Pages 6-13 - Juillet 2008.
Auteur(s) : Selekler MH.
Date de publication : juillet 2008
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Injection occipitale de stéroïde dans le traitement de la migraine et de l'AVF.
Nos références : fiche Abs02495, mise à jour le 17/12/2008
Occipital nerve blockade in chronic cluster headache patients and functional connectivity between trigeminal and occipital nerves.
Revue : Cephalalgia 2007. Volume 27 N°11 Pages 1206-1214 - Novembre 2007.
Auteur(s) : Busch V, Jakob W, Juergens T, Schulte-Mattler W, Kaube H, May A.
Date de publication : novembre 2007
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site www.clusterattack.com
Examen de la composante R2 du réflexe nociceptif de clignement avant et après un bloc unilatéral du grand nerf occipital (5 ml prilocaïne 1%) chez 15 patients AVFC.
9 des 15 patients ont rapportés quelques améliorations mineures de leurs céphalées, 6 patients n'ont mentionné aucune modification.
A la suite du bloc et exclusivement du côté de l'injection, les zones de réponses R2 ont diminué et les latences R2 ont augmenté significativement confortant l'existence chez l'homme d'une connectivité fonctionnelle entre les nerfs cervicaux et trigéminaux. Le complexe trigémino-cervical ne semble pas être principalement impliqué dans l'AVF, suggérant plutôt une origine centrale de la pathologie. Les modifications significatives de la fonction trigéminale suite à l'inhibition du grand nerf occipital n'ont cependant pas été suivies d'un effet clinique significatif, suggérant que l'amélioration dûe au bloc occipital n'est pas directement dûe à un effet inhibiteur sur la transmission trigéminale.
Nos références : fiche Abs02163, mise à jour le 13/09/2007
Greater occipital nerve block for migraine and other headaches: is it useful?
Revue : Current pain and headache reports 2007. Volume 11 N°3 Pages 231-235 - Juillet 2007.
Auteur(s) : Ashkenazi A, Levin M.
Date de publication : juillet 2007
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Publication sur le site www.springerlink.com
Bien qu'il n'y ait pas de procédure standardisée pour le bloc du grand nerf occipital (GNO), l'infiltration utilise généralement un anesthésique local (lidocaine, bupivacaine, ou les deux), parfois avec un corticoïde.
Plusieurs études (dont peu étaient controlées et "à l'insu") ont suggéré une efficacité du bloc du GNO dans le traitement de la migraine, de l'AVF et de la céphalée chronique quotidienne. En dépit d'une expérience clinique favorable, l'efficacité du bloc du GNO dans le traitement de migraine ne semble que peu évidente.
Des études controlées sont nécessaires afin de mieux évaluer le bloc du GNO dans le traitement de la migraine et d'autres céphalées.
Nos références : fiche Abs01666, mise à jour le 17/05/2007
Sphenopalatine endoscopic ganglion block: a revision of a traditional technique for cluster headache.
Revue : Laryngoscope 2006. Volume 116 N°8 Pages 1447-1450 - Août 2006.
Auteur(s) : Felisati G, Arnone F, Lozza P, Leone M, Curone M, Bussone G.
Date de publication : août 2006
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.laryngoscope.com
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Nouvelle technique du bloc du ganglion spénopalatin (GSP) par une technique endoscopique approchant la fosse ptérygo-palatine par la paroi nasale latérale puis injection d'anesthésiques locaux et de corticoïdes.
Cas de 20 patients AVFC (18 hommes et 2 femmes, 40 ans en moyenne) réfractaires à tout médicament. Amélioration significative, mais toujours temporaire chez 11 patients.
Le bloc du GSP n'est pas une technique invasive et devrait toujours être tentée avant de soumettre les patients à des approches chirurgicales plus invasives.
Nos références : fiche Abs00211, mise à jour le 06/08/2006
Greater occipital nerve injection in primary headache syndromes--prolonged effects from a single injection.
Revue : Pain 2006. Volume 122 N°1-2 Pages 126-129 - Mai 2006.
Auteur(s) : Afridi SK, Shields KG, Bhola R, Goadsby PJ.
Date de publication : mai 2006
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Bloc du Grand Nerf Occipital par injection d'anesthésique local et de corticoïdes.
26 injections sur 57 réalisées chez 54 migraineux ont été pleinement ou partiellement efficaces (durée moyenne de 30 jours pour les injections partiellement efficaces).
Pour les AVF, 13 des 22 injections réalisées ont été pleinement ou partiellement efficaces (durée moyenne de 21 jours pour les injections partiellement efficaces).
Nos références : fiche Abs00153, mise à jour le 23/06/2006
Great occipital nerve blockade for cluster headache in the emergency department: case report.
Revue : The Journal of Headache and Pain : official journal of the Italian Society for the Study of Headaches 2006. Volume 7 N°2 Pages 98-100 - Avril 2006.
Auteur(s) : Scattoni L, Di Stani F, Villani V, Dugoni D, Mostardini C, Reale C, Cerbo R.
Date de publication : avril 2006
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Bloc du Grand Nerf Occipital par injection de Lidocaïne 2% (5ml) et Bétaméthasone (2mg) chez un homme de 44 ans AVFE présentant de multiples crises quotidiennes avec propagation cervico-occipitale.
Le bloc, réalisé pendant une crise, fut efficace immédiatement contre la crise et le malade entra en rémission à la suite de l'injection. Il est remarquable que dans chaque cas où un effet bénéfique a été observé, la durée d'efficacité excède tellement la durée d'action de l'anesthésique local que le mécanisme d'action pourrait se situer dans la modification des voies nociceptives du cerveau.
Nos références : fiche Abs00154, mise à jour le 23/06/2006
Prevention of cluster headache: a new study.
Revue : Nature Clinical Practice Neurology 2005. Volume 2 N°1 Pages 8-9 - 2005.
Auteur(s) : Ruth Kirby.
Date de publication : janvier 2005
Résumé sur le site www.nature.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Commentaires sur l'étude en double aveugle, versus placebo d'Ambrosini et al. (Abs00243) visant à évaluer l'efficacité d'une injection suboccipitale de stéroïdes dans le traitement préventif de l'AVF.
Nos références : fiche Abs01946, mise à jour le 13/07/2007
Cluster headache and the sympathetic nerve.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 2004. Volume 44 N°2 Pages 183-185 - Février 2004.
Auteur(s) : Albertyn J, Barry R, Odendaal CL.
Date de publication : février 2004
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Etude sur 11 patients des effets du bloc sympathique en C7 par injection de 5 ml de buvicapaîne hydrochloride à 0,5% et 1 cc de methylprednisolone acetate.
L'injection chez 6 patients pendant une crise d'AVF a provoqué un soulagement complet et immédiat, les 5 autres patients ont reçu l'injection entre 2 crises. 8 patients sur 11 ont obtenu une rémission, chez certains plusieurs injections ont été nécessaires avant de parvenir à la rémission. Le traitement n'a pas fonctionné chez 3 patients.
Nos références : fiche Abs00152, mise à jour le 23/06/2006
Bloc de la face en ambulatoire. Indications, intérêts, réalisations, complications.
Revue : Évaluation et traitement de la douleur 2003. Pages 63-81 - 2003.
Auteur(s) : J. Pascal, M. Navez.
Date de publication : 2003
Publication sur le site www.sfar.org
Différentes indications des blocs de la face. Un paragraphe est consacré au traitement de l'AVF: blocs anesthésiques du ganglion sphénopalatin (attouchement endonasal ou blocs transcutanés) dans les formes chroniques ou rebelles au traitement, application de topique (cocaïne, lidocaïne, capsaïcine) au niveau du foramen sphénopalatin, anesthésie du ganglion sphénopalatin, corticoïdes par voie transcutanée (AVF épisodiques), neurolyses avec alcool ou radiofréquence (formes chroniques), blocs des branches trigéminales (V1,V2) ou cervicales (nerf d'Arnold) dans les AVF rebelles (résultats positifs, permettant de transformer une forme chronique en une forme épisodique sur plusieurs années).
Les techniques de section des composantes sympathiques (nerf de Vidien) sont abandonnées.
Nos références : fiche Abs01262, mise à jour le 05/02/2007
Greater occipital nerve blockade for cluster headache.
Revue : Cephalalgia 2002. Volume 22 N°7 Pages 520-522 - Septembre 2002.
Auteur(s) : Peres MF, Stiles MA, Siow HC, Rozen TD, Young WB, Silberstein SD.
Date de publication : septembre 2002
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
14 patients AVF traités par bloc du grand nerf occipital comme thérapie de transition (un traitement préventif a simultanément été mis en place).
4 patients (28,5%) ont bien répondu au traitement, 5 patients (35,7%) moyennement, 5 (35,7%) aucune réponse au traitement. Le bloc du grand nerf occipital a été bien toléré par les patients.
Cet article a fait l'objet de 2 commentaires dans la même revue et sous le même titre (abstracts non disponibles) par Vijayan N. dans Cephalalgia 2003. Volume 23 N°4 Page 323 - Réponse de l'auteur Page 323 - Mai 2003. et par Magnoux E. dans Cephalalgia 2004. Volume 24 N°3 Page 239 - Mars 2004.
Nos références : fiche Abs00212, mise à jour le 29/06/2006
Cluster headache and sphenopalatine block.
Revue : Acta anaesthesiologica Belgica 1981. Volume 32 N°1 Pages 1-107 - 1981.
Auteur(s) : Devoghel JC.
Date de publication : 1981
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Le bloc du ganglion sphénopalatin (infiltration d'alcool) a permis d'obtenir le soulagement de la douleur et des troubles parasympathiques chez plus de 85% de 120 cas d'AVF traités par cette technique, avec un suivi de 6 mois à 4 ans.
Nos références : fiche Abs01676, mise à jour le 21/05/2007

 

Faire un don à l'AFCAVF

Pour soutenir nos différentes actions, chaque don même minime compte.

En savoir plus

Je soutiens l'AFCAVF avec mon don

Forum

Lieu d'échange principal de notre association. Vous pouvez y trouver de l'aide, des conseils, des astuces et beaucoup de réponses aux différentes questions que vous vous posez.

Accéder au forum

Partenaires de l'AFCAVF