AVF - Traitements

Chirurgie, radiofréquence, gamma knife, radiochirurgie, rhizolyse,...

Retour à la liste des catégories d'abstracts

Effects of radiofrequency thermocoagulation of the sphenopalatine ganglion on headache and facial pain: correlation with diagnosis.
Revue : Journal of orofacial pain 2012. Volume 16 N°1 Pages 59-64 - Janvier 2012.
Auteur(s) : Oomen KP, van Wijck AJ, Hordijk GJ, de Ru JA.
Date de publication : janvier 2012
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Correlation entre le diagnostic et les effets de la thermocoagulation par radiofréquence du ganglion sphénopalatin dans le traitement des céphalées et de douleurs faciales (névralgie de Sluder, douleur faciale atypique, AVF).
Nos références : fiche Abs02910, mise à jour le 01/02/2012
Quantitative Sensory Testing May Predict Response to Sphenopalatine Ganglion Pulsed Radiofrequency Treatment in Cluster Headaches: A Case Series.
Revue : Pain practice : the official journal of World Institute of Pain 2011. Volume 11 N°5 Pages 439-445 - Septembre-Octobre 2011.
Auteur(s) : Chua NH, Vissers KC, Wilder-Smith OH.
Date de publication : septembre 2011
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site onlinelibrary.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Evaluation d'une corrélation entre la réponse à des tests sensitifs et la réponse au traitement de l'AVF par radiofréquence pulsée (3 patients).
Nos références : fiche Abs02812, mise à jour le 18/03/2011
Microvascular decompression of the pterygopalatine ganglion in patients with refractory cluster headache.
Revue : Cephalalgia 2011. Volume 31 N°11 Pages 1236-1239 - Août 2011.
Auteur(s) : Oomen K, van Wijck A, Hordijk G, de Ru J.
Date de publication : août 2011
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site cep.sagepub.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Décompression vasculaire au niveau du ganglion sphénopalatin chez 3 patients souffrant d'AVF réfractaire.
Nos références : fiche Abs02849, mise à jour le 16/07/2011
Stereotactic radiosurgery for intractable cluster headache: an initial report from the North American Gamma Knife Consortium.
Revue : Journal of neurosurgery 2010. Volume 114 N°6 Pages 1736-1743 - Juin 2011.
Auteur(s) : Kano H, Kondziolka D, Mathieu D, Stafford SL, Flannery TJ, Niranjan A, Pollock BE, Kaufmann AM, Flickinger JC, Lunsford LD.
Date de publication : juin 2011
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site thejns.org
Résumé sur le site dx.doi.org
Evaluation chez 17 patients du traitement de l'AVF pharmaco-résistante avec la chirurgie par gamma knife.

Nos références : fiche Abs02721, mise à jour le 04/05/2010
Gamma Knife Stereotactic Radiosurgery in the Management of Cluster Headache.
Revue : Current pain and headache reports 2011. Volume 15 N°2 Pages 118-123 - Avril 2011.
Auteur(s) : Kano H, Kondziolka D, Niranjan A, Flickinger JC, Lunsford LD.
Date de publication : avril 2011
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site www.springerlink.com
Radiochirurgie stéréotaxique par Gamma knife dans le traitement de l'AVF.
Nos références : fiche Abs02798, mise à jour le 25/12/2010
Mere surgery will not cure cluster headache--implications for neurostimulation.
Revue : Cephalalgia 2011. Volume 31 N°1 Pages 112-115 - Janvier 2011.
Auteur(s) : Hidding U, May A.
Date de publication : janvier 2011
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site cep.sagepub.com
Résumé sur le site dx.doi.org
La chirurgie seule ne soigne pas l'AVF - implications pour la neuro-stimulation.
L'article a été présenté par le Dr Geneviève Demarquay dans Céphalées Online 2011. Newsletter N°243- 11 Juillet 2011 sous le titre Stimulation de l'hypothalamus dans l'AVF : au-delà de la douleur.
Nos références : fiche Abs02726, mise à jour le 18/05/2010
Role of sphenopalatine ganglion neuroablation in the management of cluster headache.
Revue : Current Pain and Headache Reports 2010. Volume 14 N°2 Pages 160-163 - Avril 2010.
Auteur(s) : Narouze SN.
Date de publication : avril 2010
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site www.springerlink.com
Rôle de l'ablation par radiofréquence percutanée du ganglion sphénopalatin dans le traitement de l'AVF réfractaire.
Nos références : fiche Abs02693, mise à jour le 28/03/2010
Sphenopalatine Ganglion Radiofrequency Ablation for the Management of Chronic Cluster Headache.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 2009. Volume 49 N°4 Pages 571-577 - Avril 2009.
Auteur(s) : Narouze S, Kapural L, Casanova J, Mekhail N.
Date de publication : avril 2009
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Ablation percutanée par radiofréquence du ganglion sphénopalatin dans le traitement de l'AVFC chez 15 patients réfractaires aux traitements médicamenteux.
L'article a été présenté par le Dr Michel Lantéri-Minet dans Céphalées Online 2008. Newsletter N°129 - 30 Octobre 2008 sous le titre Algie vasculaire de la face chronique et traitement chirurgical : la cible sphéno-palatine ?
Ces commentaires sont disponibles sur le lien http://storage.canalblog.com/27/23/185999/31906492.doc
L'article a été présenté par le Dr Malou Navez dans Céphalées Online 2008. Newsletter N°151 - 23 Avril 2009 sous le titre Radiofréquence du ganglion sphénopalatin et algie vasculaire de la face chronique.
Nos références : fiche Abs02442, mise à jour le 10/10/2008
A computed tomography scan and anatomical cadaveric study of the pterygopalatine ganglion for use in Gamma Knife treatment of cluster headache.
Revue : Journal of neurosurgery 2007. Volume 107 N°4 Pages 805-808 - Octobre 2007.
Auteur(s) : Alvernia JE, Spomar DG, Olivero WC.
Date de publication : octobre 2007
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site thejns.org
Résumé sur le site highwire.stanford.edu
L'étude du ganglion sphénopalatin (GS) et des structures environnantes chez 5 cadavres a clairement révélé une relation constante entre le GS et le canal vidien. Le nerf vidien a été facilement identifié sur les CT scans et peut être utilisé pour cibler le GS avec le Gamma Knife.
Nos références : fiche Abs02192, mise à jour le 17/10/2007
The efficacy of sphenopalatine ganglion radiofrequency ablation in the management of chronic cluster headache: F044.
Revue : Cephalalgia 2007. Volume 27 N°6 Page 733 - Juin 2007.
Auteur(s) : Narouze Samer.
Date de publication : juin 2007
Résumé sur le site www.blackwell-synergy.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Efficacité de l'ablation par radiofréquence du ganglion sphénopalatin dans le traitemet de l'AVFC.
Présentation au 13eme congrès de l'International Headache Society (IHS) le 1er Juillet 2007 à Stockholm.
Abstract non disponible, les liens ne donnent que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs02090, mise à jour le 05/08/2007
Cyberknife targeting the pterygopalatine ganglion for the treatment of chronic cluster headaches.
Revue : Neurosurgery 2007. Volume 60 N°3 Pages E580-E581 Discussion Page E581 - Mars 2007.
Auteur(s) : Lad SP, Lipani JD, Gibbs IC, Chang SD, Adler JR Jr, Henderson JM.
Date de publication : mars 2007
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Cas d'un patient de 56 ans souffrant depuis 20 ans d'une AVF réfractaire aux médicaments. Le patient avait subi 2 blocs du nerf ptérygopalatin qui avaient procuré chacun un soulagement de 24 heures.
Une intervention par radiochirurgie stéréotaxique par "Cyberknife" au niveau du ganglion ptérygopalatin a procuré une diminution significative de la sévérité et de la fréquence des céphalées après un suivi de 12 mois. Le patient a pu réduire sa consommation de médicaments, réduisant ainsi leurs effets secondaires.
Un suivi plus long et des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer l'efficacité et les effets secondaires à long terme de ce traitement.
Nos références : fiche Abs01285, mise à jour le 01/03/2007
Repeat Trigeminal Nerve Radiosurgery for Refractory Cluster Headache Fails To Provide Long-Term Pain Relief.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 2007. Volume 47 N°2 Pages 298-300 - Février 2007.
Auteur(s) : Shearwood McClelland, Gene H. Barnett, Gennady Neyman, John H. Suh.
Date de publication : février 2007
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.blackwell-synergy.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Présentation de 2 cas de patients AVF réfractaires aux médicaments ayant subi de multiples interventions de radiochirurgie du nerf trijumeau.
Les résultats indiquent de maigres résultats après 2 interventions qui n'ont pas produit de soulagement à long terme. La radiochirurgie du nerf trijumeau ne devrait pas être proposée aux patients AVF pharmaco-résistants.
Nos références : fiche Abs01123, mise à jour le 07/12/2006
Cluster Headache Injection and Surgical Therapy.
Revue : The National Pain Foundation 2006. Dernière mise à jour: 28 Décembre 2006.
Auteur(s) : Aucun auteur cité.
Date de publication : décembre 2006
Publication sur le site www.nationalpainfoundation.org
La stratégie de traitement de l'AVF débute par la prévention.
Le bloc du ganglion sphénopalatin s'est révélé efficace chez certains patients, bien que la répétition de ce traitement ne soit généralement pas acceptée par les neurologues.
Différentes procédures chirurgicales peuvent être envisagées, les opinions des médecins diffèrent cependant sur la possibilité d'obtenir un soulagement durable par de telles interventions.
Nos références : fiche Abs01708, mise à jour le 03/06/2007
Long-term results of radiosurgery for refractory cluster headache.
Revue : Neurosurgery 2006. Volume 59 N°6 Pages 1258-1262 Discussion Pages 1262-1263 - Décembre 2006.
Auteur(s) : McClelland S 3rd, Tendulkar RD, Barnett GH, Neyman G, Suh JH.
Date de publication : décembre 2006
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.neurosurgery-online.com
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Revue de 10 cas d'AVF réfractaires aux médicaments traités par radiochirurgie (gamma knife) du nerf trijumeau entre 1997 et 2001.
Après l'intervention, l'amélioration a été faible chez 9 patients et moyenne chez 1 patient. 6 patients ont d'abord éprouvé un soulagement bon à excellent d'une durée de 2 semaines à 2 ans, avant la régression. A la suite de ce traitement, 5 patients ont présenté un dysfonctionnement du nerf trijumeau, principalement un engourdissement de la face.
Malgré un court soulagement obtenu chez quelques patients, les effets bénéfiques ne se sont pas maintenus au-delà de 2 ans. Les résultats indiquent que la radiochirurgie du nerf trijumeau n'est pas efficace à long terme dans le traitement de l'AVF réfractaire aux médicaments.
L'article a été présenté par le Dr Anne Donnet dans Céphalées Online 2007. Newsletter N°59 - 2 Avril 2007 sous le titre Résultats à long terme de la radiochirurgie dans l'algie vasculaire de la face pharmacorésistante.
Le Dr Donnet souligne la toxicité de cette méthode que l'étude Française (Abs01207) avait elle-aussi mise en évidence. Elle rappelle que "ces deux études prouvent que la radiochirurgie n'est pas efficace comme traitement de l'algie vasculaire de la face, que la cible soit la partie la plus proximale du nerf trijumeau (étude américaine), ou la portion cisternale du V (étude française). Elles posent également la question d'un possible effet placebo pouvant expliquer l'amélioration initiale souvent décrite avec cette technique."
Nos références : fiche Abs01206, mise à jour le 06/01/2007
Trigeminal nerve radiosurgical treatment in intractable chronic cluster headache: unexpected high toxicity.
Revue : Neurosurgery 2006. Volume 59 N°6 Pages 1252-1257 Discussion Page 1257 - Décembre 2006.
Auteur(s) : Donnet A, Tamura M, Valade D, Regis J.
Date de publication : décembre 2006
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Présentation de 10 cas d'AVFC réfractaires aux médicaments traités par radiochirurgie (technique identique à celle utilisée pour la névralgie du trijumeau (NT)).
Soulagement complet chez 2 patients, évolution de la forme chronique à la forme épisodique chez 1 patient, aucune amélioration chez 7 patients. 9 patients ont développé des troubles au niveau du nerf trijumeau: 3 cas de paresthésie sans hypoesthésie, 6 cas d'hypoesthésie (avec douleur de désafférentation chez 2 patients).
L'évaluation des résultats à moyen et long termes révèle un taux important de complications et démontre l'inefficacité de cette technique. Malgré la similitude de la méthode employée avec celle utilisée dans le traitement de la NT, ces résultats font suspecter dans l'AVFC une particularité au niveau du nerf. Les auteurs ne recommandent pas la radiochirurgie comme traitement de l'AVFC.
Nos références : fiche Abs01207, mise à jour le 06/02/2007
Technical and anatomical aspects of novalis stereotactic radiosurgery sphenopalatine ganglionectomy.
Revue : International journal of radiation oncology, biology, physics 2006. Volume 66 N°4 Supplément 1 Pages S53-S57 - 15 Novembre 2006.
Auteur(s) : De Salles AA, Gorgulho A, Golish SR, Medin PM, Malkasian D, Solberg TD, Selch MT.
Date de publication : novembre 2006
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.redjournal.org
Plusieurs techniques ont été appliquées pour la destruction du ganglion sphénopalatin dans le traitement de l'AVF ou de la douleur oculaire accompagnée de symptômes sympathiques. L'ablation par radiofréquence ou la destruction par phénolisation se sont révélées efficaces dans le traitement de l'AVF. L'IRM, le CT Scan et les rayons X permettent une excellente visualisation, prometteuse dans le cadre de la radiochirurgie du ganglion sphénopalatin.
Cas de 5 patients souffrant de céphalées (1 patient AVF, 2 patients souffrant de douleurs neuropathiques, 1 patient souffrant de migraine névralgique bilatérale, 1 patient souffrant de douleurs faciales atypiques bilatérales).
L'imagerie du ganglion sphénopalatin en vue de la radiochirurgie a été confirmée par les différentes techniques et réalisée avec sécurité grâce à l'IRM et le CT-Scan. La radiochirurgie n'a été significativement efficace que chez le patient AVF.
Nos références : fiche Abs00762, mise à jour le 31/10/2006
Étude anatomique et tomodensitométrique sur cadavres du ganglion sphénopalatin pour son utilisation comme cible du gamma-knife dans le traitement de l'algie vasculaire de la face.
Revue : Neurochirurgie 2006. Volume 52 N°5 Page 469 - Novembre 2006.
Auteur(s) : J. Alvernia, D. Spomar, W. Olivero, M. Melgar.
Date de publication : novembre 2006
Résumé sur le site www.em-consulte.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Différentes structures anatomiques telles que la branche maxillaire du nerf trijumeau et le ganglion sphénopalatin ont été proposées comme cibles de la radiochirurgie par gamma knife dans le traitement de l'AVF.
L'article décrit les dissections microchirurgicales sur des têtes de cadavres, nécessaires à cause de l'absence de coordonnées tomodensitométriques ou IRM permettant de bien circonscrire le ganglion sphénopalatin.
Nos références : fiche Abs00950, mise à jour le 02/12/2006
Étude anatomique et tomodensitométrique sur cadavres du ganglion sphénopalatin pour son utilisation comme cible du gamma-knife dans le traitement de l'algie vasculaire de la face.
Revue : Bulletin de la Société de Neuro-Chirurgie de Langue Française 2006. N°20 Page 27 - Novembre 2006.
Auteur(s) : J. Alvernia, D. Spomar, W. Olivero, M. Melgar.
Date de publication : novembre 2006
Publication sur le site www.snclf.com
Détermination de la meilleure méthode pour cibler le ganglion sphénopalatin (GS) dans le traitement radiochirurgical par Gamma Knife de l'AVF.
L'étude a montré un rapport évident et constant entre le GS et le canal vidien qui peut être utilisé comme repère pour cibler le GS.
Nos références : fiche Abs02328, mise à jour le 02/12/2006
Tearing without pain after trigeminal root section for cluster headache.
Revue : Neurology 2005. Volume 65 N°10 Pages 1650-1651 - 22 Novembre 2005.
Auteur(s) : Lin H, Dodick DW.
Date de publication : novembre 2005
Résumé sur le site www.neurology.org
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Publication sur le site www.neurology.org
Publication sur le site www.neurology.org
5 patients AVF ayant subi une section de la racine du nerf trijumeau ont continué à présenter les signes végétatifs crâniens tandis que 5 autres patients ont continué à présenter des AVF typiques.
Ces résultats confirment la génération des AVF par un mécanisme d'entrainement central et la douleur pourrait s'exprimer sans activation du réseau trigémino-vasculaire périphérique.
L'article a été présenté par le Dr Evelyne Guégan-Massardier dans Céphalées Online 2006. Newsletter N°4 - 20 Janvier 2006 sous le titre Larmoiement sans douleur après section de la racine du trijumeau chez des patients présentant des algies vasculaires de la face.
Le Dr Guégan-Massardier souligne que "la persistance d'accès inchangés même après section complète du V chez certains patients semble exclure un rôle prépondérant du réseau trigémino-vasculaire périphérique dans la genèse des symptômes" et rappelle que l'hypothalamus pourrait vraisemblablement jouer un rôle de générateur central dans l'AVF.
Nos références : fiche Abs00431, mise à jour le 11/09/2006
Gamma knife treatment for refractory cluster headache: prospective open trial.
Revue : Journal of neurology, neurosurgery, and psychiatry 2005. Volume 76 N°2 Pages 218-221 - Février 2005.
Auteur(s) : Donnet A, Valade D, Regis J.
Date de publication : février 2005
Résumé sur le site jnnp.bmjjournals.com
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Publication sur le site jnnp.bmjjournals.com
Publication sur le site jnnp.bmjjournals.com
Publication sur le site www.pubmedcentral.nih.gov
10 patients AVFC (9 hommes et 1 femme), souffrant d'AVF sévères et réfractaires aux traitements ont été traités par neurochirurgie du nerf trijumeau (Gamma Knife).
Sur un suivi moyen de 13,2 mois: aucune amélioration chez 2 patients, pas de crise ultérieure chez 3 patients. Amélioration chez 3 patients (quelques crises par mois ou très peu de crises les derniers 6 mois). Aucune douleur chez 2 patients respectivement pendant 1 et 2 semaines puis leurs céphalées sont revenues avec la même sévérité qu'auparavant. 3 patients ont développé une paresthésie sans hypoesthésie, 1 patient a développé une hypoesthésie et 1 patient a développé une douleur dûe à la désafférentation.
Les effets indésirables étant significatifs face au peu de bénéfices obtenus, ce traitement semble peu intéressant même pour les patients AVFC les plus sévèrement atteints.
Les résultats préliminaires de l'étude ont été présentés dans la revue Radiosurgery, Basel, Karger 2004. Volume 5 Pages 190-196 - 2004 sous le titre Trigeminal Nerve Radiosurgical Treatment in Intractable Chronic Cluster Headache: Preliminary Results. L'abstract est diponible sur le lien http://dx.doi.org/10.1159/000078119
L'article a fait l'objet d'une lettre à l'éditeur de Vinod K Gupta sous le titre Surgery for cluster headache: desperate measures for a desperate syndrome? le 14 Février 2005. La lettre est accessible sur le lien http://jnnp.bmjjournals.com/cgi/eletters/76/2/218#401
L'article a été présenté (3eme lien) par Stewart J. Tepper dans Headache: The Journal of Head and Face Pain 2005. Volume 45 N°8 Pages 1097-1098 - Septembre 2005 sous le titre Cluster and TACs.
S. J. Tepper rappelle qu'il a obtenu lui-aussi des résultats décevants avec ce type d'intervention et que la rhisolyse du ganglion trigéminal est préférable pour les rares cas où la chirurgie est nécessaire en attendant des études supplémentaires sur la sureté de l'implantation hypothalamique de radiostimulateurs.
Nos références : fiche Abs00487, mise à jour le 04/09/2006
Facial pain and sinonasal surgery.
Revue : Rhinology 2003. Volume 41 N°4 Pages 193-200 - Décembre 2003.
Auteur(s) : Jones NS, Cooney TR.
Date de publication : décembre 2003
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Cas de 75 patients présentant des douleurs faciales après chirurgie naso-sinusale (48 cas de chirurgie endoscopique, 27 autres procédures intra-nasales).
Sur les 75 patients, 40 ne présentaient pas de lésion évidente à l'examen endoscopique ou au CT Scan tandis que 35 présentaient un problème sinonasal. Les causes de persistance de la douleur après la chirurgie étaient diverses: céphalées de tension, douleurs faciales atypiques, migraines, HP, AVF et la cause la plus fréquente était une "douleur du segment moyen de la face" présentant toutes les caractéristiques de la céphalée de tension mais affectant principalement le tiers moyen de la face.
Nos références : fiche Abs00765, mise à jour le 15/11/2006
Endonasal surgery for contact point headaches: a 10-year longitudinal study.
Revue : The Laryngoscope 2003. Volume 113 N°12 Pages 2151-2156 - Décembre 2003.
Auteur(s) : Welge-Luessen A, Hauser R, Schmid N, Kappos L, Probst R.
Date de publication : décembre 2003
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.laryngoscope.com
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Evaluation des effets de la chirurgie endonasale chez 20 patients AVF ou migraineux. Tous les patients présentaient un contact endonasal et avaient répondu positivement à un test préopératoire à la cocaïne.
10 ans après le traitement, 6 patients n'avaient plus ressenti de douleur, 7 avaient connu une amélioration significative et 7 n'avaient tiré aucun bénéfice de l'intervention.
La chirurgie endonasale peut s'avérer utile chez les patients réfractaires et présentant un contact endonasal. Même si la chirugie ne doit être tentée qu'après un échec de tous les autres traitements, le taux de réussite de 65% sur presque 10 ans justifie la prise en compte de cette option. La sélection des patients demeure cruciale pour ce traitement.
Nos références : fiche Abs00766, mise à jour le 05/11/2006
Long-term Follow-Up of Chronic Cluster Headache Treated Surgically With Trigeminal Tractotomy.
Revue : The Journal of Head and Face Pain 2003. Volume 43 N°5 Pages 479-481 - Mai 2003.
Auteur(s) : Green MW.
Date de publication : mai 2003
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Suivi au long cours d'un cas d'AVFC traité chirugicalement par tractotomie trigéminale.
Abstract non disponible, les liens ne donnent que les références de l'article.
L'article a fait l'objet de commentaires (abstract non disponible) par Goadsby PJ. dans Headache: The Journal of Head and Face Pain 2003. Volume 43 N°5 Page 1118 - Réponse de l'auteur Pages 1118-1119 - Novembre-décembre 2003 sous le titre Surgical treatment of chronic cluster headache.
Nos références : fiche Abs01331, mise à jour le 10/03/2007
Outcome of trigeminal nerve section in the treatment of chronic cluster headache.
Revue : Neurology 2003. Volume 60 N°8 Pages 1360-1362 - 22 Avril 2003.
Auteur(s) : Jarrar RG, Black DF, Dodick DW, Davis DH.
Date de publication : avril 2003
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.neurology.org
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Présentation des cas de 17 patients AVFC réfractaires aux traitements ayant subi une section du nerf trijumeau.
Les auteurs concluent que la section du nerf trijumeau est un traitement efficace avec une comorbidité acceptable pour certains patients AVFC soigneusement sélectionnés.
L'article a été présenté (5eme lien) par Stewart J. Tepper dans Headache: The Journal of Head and Face Pain 2003. Volume 43 N°9 Pages 1019-1020 - Octobre 2003 sous le titre CLUSTER HEADACHE.
Nos références : fiche Abs00767, mise à jour le 17/11/2006
Refractory episodic cluster headache responsive to percutaneous cervical zygapophyseal radiofrequency ablation: a case report.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 2003. Volume 43 N°3 Pages 279-281 - Mars 2003.
Auteur(s) : Vaisman J, Nimgade A.
Date de publication : mars 2003
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Cas d'AVFE réfractaire ayant répondu à une ablation cervicale percutanée zygapophysaire.
Abstract non disponible, les liens ne donnent que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs01330, mise à jour le 11/03/2007
Persistence of attacks of cluster headache after trigeminal nerve root section.
Revue : Brain : a journal of neurology 2002. Volume 125 N°5 Pages 976-984 - Mai 2002.
Auteur(s) : Matharu MS, Goadsby PJ.
Date de publication : mai 2002
Résumé sur le site brain.oxfordjournals.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site brain.oxfordjournals.org
Publication sur le site brain.oxfordjournals.org
Cas d'un patient AVF de 59 ans atteint depuis 14 ans de crises de 1 à 4h se répétant 2 à 3 fois par jour et accompagnées de ptosis, injection conjonctivale, larmoiement, rhinorrhée et "flush" facial.
De 1986 à 1988, le patients a essayé les traitements sans aucun effet bénéfique. En Février 1998, il a subi une section chirugicale complète de la racine gauche du nerf trijumeau qui a raccourci la durée des crises pendant 1 mois sans en changer la fréquence ou le caractère. En Avril 1988, une exploration chirurgicale complémentaire a montré la section complète de la racine, sans aucun changement après l'opération. Il était complètement anesthésié dans toute la région gauche de la distribution du nerf trijumeau. De 1988 à 1999, de nombreux traitements (dont le vérapamil et l'indométacine) se sont révélés inefficaces. La prednisolone (30 mg/jour par voie orale) a supprimé les douleurs. Le sumatriptan 100 mg par voie orale et 6 mg en sous-cutané arrétait les crises respectivement en 45 et 15 mn.
Ce cas illustre une origine première des AVF dans le cerveau et un effet anti-céphalée des triptans par un mécanisme entièrement central.
L'article a été présenté (3eme lien) par Stewart J. Tepper et par David S. Millson dans Headache: The Journal of Head and Face Pain 2003. Volume 43 N°4 Page 428 - Avril 2003.
Nos références : fiche Abs00400, mise à jour le 10/09/2006
Percutaneous Radiofrequency Trigeminal Rhizolysis in Intractable Chronic Cluster Headache; Twenty Years Experience; One Hundred and Twenty Five Patients.
Revue : Abstract du 54eme Annual Meeting of the American Academy of Neurology - Denver - 18 Avril 2002. Abstract # S64-001.
Auteur(s) : Ninan T. Mathew, Wayne Hurt, Jayasree Kailasam, Lori Meadors.
Date de publication : avril 2002
Résumé sur le site www.medical-congress.com
Résultats de la rhizolyse du trijumeau par radiofréquence pratiquée chez 125 patients AVF chroniques réfractaires aux médicaments.
La communication a été rapportée (lien: http://www.medical-congress.com/index.php?fuseaction=congressMed_main.ShowArticle&articleID=82484&congresID=3027&day=1&ln=1) par le Dr Jean-Claude Lemaire sur medical-congress.com - 13 Avril 2002 sous le titre Rhizolyse du trijumeau dans les algies vasculaires de la face réfractaires.
Nos références : fiche Abs02485, mise à jour le 29/11/2008
Interventional treatment for cluster headache: a review of the options.
Revue : Current pain and headache reports 2002. Volume 6 N°1 Pages 57-64 - Janvier 2002.
Auteur(s) : Rozen TD.
Date de publication : janvier 2002
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site www.springerlink.com
Le traitement chirurgical de l'AVF ne doit être envisagé qu'après avoir épuisé toutes les autres options médicales et quand les antécédents médicaux du patient excluent l'utilisation des médicaments abortifs et préventifs typiques de l'AVF.
Après avoir constaté l'echec des médicaments, seuls les patients souffrant d'AVF strictement latéralisée doivent envisager la chirurgie. D'autres critères doivent être pris en compte: douleur localisée à la division ophtalmique du nerf trijumeau, état psychologique du patient stable, absence de troubles addictifs.
Les techniques chirugicales les plus utilisées dans le cadre de l'AVF sont orientées vers le nerf trijumeau et le système parasympathique crânien.
Nos références : fiche Abs00553, mise à jour le 08/10/2006
Prevalence of nasal mucosal contact points in patients with facial pain compared with patients without facial pain.
Revue : The Journal of laryngology and otology 2001. Volume 115 N°8 Pages 629-632 - Août 2001.
Auteur(s) : Abu-Bakra M, Jones NS.
Date de publication : août 2001
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Examen de 973 patients consultant dans une clinique ORL divisés en 2 groupes: absence de douleur faciale (n=566, 58%), presence de douleur faciale (n=407, 42%).
La prévalence de points de contact au niveau de la muqueuse nasale était identique dans les 2 groupes de patients, le point de contact étant défini ainsi lorsqu'il subsite après la décongestion locale. Les 18 patients souffrant aussi de douleurs faciales ont été suivis sur une moyenne de 2 ans et ont présenté diverses céphalées: céphalée de tension (5 patients), "douleur du segment moyen de la face" (6 patients), migraine (1 patient), AVF (2 patients), rhinorrhée purulente (4 patients). Les points de contact étaient contralatéraux chez 2 des 4 patients présentant des symptômes unilatéraux. 11 des 18 patients ont répondu positivement aux traitements médicamenteux, 3 patients ont obtenu une amélioration après chirurgie. L'extraction chirugicale d'une dent chez un patient l'a soulagé (suivi de 2 ans), la même procédure s'est révélée inefficace pour 3 patients.
La chirurgie dans le but de supprimer les points de contact de la muqueuse nasale pour soulager une douleur faciale n'est habituellement pas nécessaire car l'étiologie de cette douleur semble être d'origine centrale.
Nos références : fiche Abs00928, mise à jour le 20/11/2006
CHRONIC PERSISTENT CLUSTER HEADACHE - SUCCESSFUL TREATMENT WITH RADIOFREQUENCY LESION TO THE SPHENOPALATINE GANGLION.
Revue : ISIS SCIENTIFIC NEWSLETTER 2000. Volume 3 N°4 Pages 4-7 - Hiver 2000.
Auteur(s) : Mazin Ellias, Farooque Khan.
Date de publication : 2000
Publication sur le site www.google.com
Publication sur le site www.spinalinjection.com
Cas d'une patiente de 47 ans atteinte d'AVF depuis 10 à 12 ans.
Les crises duraient initialement de 20 à 30 minutes par périodes de 1 à 2 semaines et étaient traitées efficacement au sumatriptan et à l'oxygène. Depuis quelques années, les crises étaient devenues plus nombreuses et les périodes de rémission s'étaient réduites à quelques semaines. Des essais de traitements au lithium, au vérapamil, au sumatriptan, au valproate de sodium, à l'ergotamine, à la lidocaïne intra-nasale, et au méthysergide se sont révélés inefficaces ou ont produit des effets secondaires sévères. Les stéroïdes ont apporté un bénéfice mais les crises réapparaissaient à chaque diminution des doses.
Une ablation par radiofréquence (RFA) du ganglion de Gasser était prévue mais une ablation par radiofréquence du ganglion sphénopalatin (SPG) (avec injection de 1 ml de lidocaïne 5% pour prolonger les effets bénéfiques du bloc), moins invasive, a été pratiquée à cause des risques d'analgésie faciale et de douleur de désafférentation. La patiente a ressenti une douleur faciale et une sensibilité au niveau du point d'entrée de l'aiguille pendant 2 à 3 jours; plus de 3 mois plus tard, elle n'a plus de céphalée, sans traitement, à l'exception du tylenol lorsque nécessaire.
Avantages et inconvénients de différentes techniques de bloc du SPG: application de lidocaïne 4% (ou de cocaïne) par voie nasale, injection d'anesthésique local (phenol 6%) par le foramen grand palatin, RFA guidée par fluoroscopie. En cas de rechûte, Matthew recommande la lésion du ganglion de Gasser par radiofréquence.
D'autres approches chirurgicales peuvent être tentées pour le traitement des AVF réfractaires: décompression microvasculaire du 5eme nerf crânien, seule ou associée à une neurolyse du nerf intermédiaire. Cette intervention est invasive, l'amélioration initiale n'est que provisoire chez certains patients et les rechutes ne répondent que faiblement aux interventions chirurgicales suivantes.
La RFA du SPG a produit une rémission prolongée dans ce cas d'AVF réfractaire, cette technique devrait être utilisée avant d'envisager d'autres options chirurgicales plus agressives.
Nos références : fiche Abs01141, mise à jour le 06/01/2007
Percutaneous retrogasserian glycerol rhizolysis for treatment of chronic intractable cluster headaches: long-term results.
Revue : Neurosurgery 2000. Volume 46 N°2 Pages 363-370 - Février 2000.
Auteur(s) : Pieper DR, Dickerson J, Hassenbusch SJ.
Date de publication : février 2000
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site journals.lww.com
Evaluation des effets de la rhizolyse percutanée rétrogassérienne au glycérol (RPRG) chez 18 patients souffrant d'AVF réfractaire aux traitements qui ont été suivis 5,2 ans en moyenne (de 40 à 78 mois).
Soulagement immédiat après l'injection pour 15 (83%) patients, reprise de l'AVF chez 7 (39%) patients après le déroulement de l'étude. Nouvelle injection d'une efficacité identique pour 2 de ces patients. 2 autres patients on subi une rhizotomie percutanée rétrogassérienne par radiofréquence (RPRR).
En excluant les patients ayant subi la RPRR, la fréquence totale des crise quotidiennes est passée de 3,5 +/- 0,3 avant la RPRG à 0,6 +/- 0,2 après l'intervention. La sévérité des céphalées a diminué de 10 avant la RPRG à 4,4 +/- 1,4 dans la période de suivi. Aucun des patients, y compris ceux ayant nécessité une 2eme RPRG, n'a présenté d'anesthésie cornéenne ou de dysesthésie faciale.
Ces résultats indiquent la sécurité et l'efficacité à long terme de la RPRG.
Nos références : fiche Abs00863, mise à jour le 23/11/2006
Cluster headache: role of surgery.
Revue : The Italian Journal of Neurological Sciences 1999. Volume 20 Supplément 1 Pages S75-S79 - Avril 1999.
Auteur(s) : Broggi G, Franzini A, Ferroli P.
Date de publication : avril 1999
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.springerlink.com
Publication sur le site www.springerlink.com
AVF: rôle de la chirurgie.

Nos références : fiche Abs01751, mise à jour le 10/06/2007
The surgical management of chronic cluster headache.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 1998. Volume 38 N°8 Pages 590-594 - Septembre 1998.
Auteur(s) : Lovely TJ, Kotsiakis X, Jannetta PJ.
Date de publication : septembre 1998
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Cas de 28 patients AVFC (dont 2 souffrant d'AVF bilatérales) ayant subi 39 opérations pour décompression microvasculaire du nerf trijumeau seulement ou en combinaison avec une section et/ou une décompression microvascoulaire du nerf intermédiaire. Suivi moyen des patients: 5,3 ans.
Succés postopératoire initial: soulagement de 50% ou plus dans 22 (73,3%) des 30 premières opérations et soulagement de 90% ou plus dans la moitè (15 sur les 30) de celles-ci. Le suivi à long-terme a ramené ce succés à 46,6%. Les opérations répétées n'ont eu que peu de succés (7 sur 8 ont échoué à long terme).
Bien que divers traitements chirugicaux n'aient donné qu'un résultat modéré, la décompression microvasculaire du nerf trijumeau avec section du nerf intermédiaire est plus avantageuse que d'autres techniques destructrices, sans s'acompagner de déficits neurologiques. Par conséquent, les auteurs recommandent ce traitement comme traitement opératoire de 1er plan contre l'AVF chronique.
Nos références : fiche Abs00341, mise à jour le 13/09/2006
Gamma knife treatment of refractory cluster headache.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 1998. Volume 38 N°1 Pages 3-9 - Janvier 1998.
Auteur(s) : Ford RG, Ford KT, Swaid S, Young P, Jennelle R.
Date de publication : janvier 1998
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Cas de 6 patients AVF (4 hommes et 2 femmes, 5 AVFC, 1 AVFE) traités par chirurgie du nerf trijumeau (gamma knife).
Soulagement excellent chez 4 patients, bon et léger soulagement chez les 2 autres patients, tous 2 AVFC. Amélioration sous quelques jours à une semaine après la chirurgie chez 5 des 6 patients. 3 patients AVFC ont connu des rémissions permettant l'arrêt de tout traitement. Un patient AVFC, ne souffrant plus d'AVF continua néanmoins à souffrir de migraines devant être traitées. Aucun patient n'a présenté d'effet secondaire significatif durant un suivi de 8 à 14 mois.
Nos références : fiche Abs00366, mise à jour le 18/09/2006
Efficacy of sphenopalatine ganglion blockade in 66 patients suffering from cluster headache: a 12- to 70-month follow-up evaluation.
Revue : Journal of neurosurgery 1997. Volume 87 N°6 Pages 876-880 - Décembre 1997.
Auteur(s) : Sanders M, Zuurmond WW.
Date de publication : décembre 1997
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site thejns.org
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Evaluation de l'efficacité d'un traitement par radiofréquence sur le ganglion sphénopalatin chez 56 patients AVFE et 10 patients AVFC réfractaires aux traitements médicamenteux.
Soulagement complet chez 34 patients AVFE (60,7%) et 3 patients AVFC (30%). Aucun soulagement chez 8 patients AVFE (14,3%) et 4 patients AVFC (40%). Epistaxis postopératoire passager chez 8 patients, hématome de la joue chez 11 patients, lésion partielle involontaire du nerf maxillaire chez 4 patients. Hypoesthésie du palais pendant 3 mois chez 9 patients.
La thérapie par radiofréquence du ganglion sphénopalatin avec approche infrazygomatique peut être utilisée chez les patients AVF ne répondant à aucun traitement médicamenteux.
Nos références : fiche Abs00681, mise à jour le 20/10/2006
3-year follow-up after endonasal microscopic paranasal sinus surgery in migraine and cluster headache.
Revue : Laryngo- rhino- otologie 1996. Volume 75 N°7 Pages 392-396 - Juillet 1996.
Auteur(s) : Welge-Lussen A, Hauser R, Probst R.
Date de publication : juillet 1996
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Evaluation des effets de la chirurgie endoscopique nasale chez 15 patients migraineux et 5 patients AVF. Les patients présentaient des contacts entre le cornet moyen et la cloison nasale et étaient tous soulagés immédiatement après une application de cocaïne sur la zone présumée.
Tous les patients AVF et 6 des 15 patients migraineux furent soulagés après l'intervention chirugicale sur un suivi moyen de 3 ans. 5 patients migraineux ont observé une diminution de plus de 50% de la durée et de la fréquence des crises, échec du traitement pour 4 patients migraineux.
Les résultats établissent un rapport probable entre des zones nasales de déclenchement et l'AVF par l'intermédiaire du système trigéminovasculaire et un rapport possible avec un certain type de migraine sans aura.
Nos références : fiche Abs00803, mise à jour le 05/11/2006
Pathogenesis and surgical treatment of neurovascular primary headaches.
Revue : The Italian journal of neurological sciences 1995. Volume 16 Supplément 8 Pages 49-55 - Novembre 1995.
Auteur(s) : Novak VJ.
Date de publication : novembre 1995
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Publication sur le site www.springerlink.com
446 patients souffrant de céphalées variées (migraines, AVF et autres céphalées dites idiopathiques ou primaires) ont subi des interventions chirurgicales entre 1973 et 1994: correction septale, résection de la conque moyenne, ethmoïdectomie, sphenoïdectomie (du côté des céphalées, parfois des 2 côtés).
356 patients (80%) étaient asymptomatiques après l'opération, 45 patients (10%) rapportaient une sensation de pression à la tête en de rares occasions mais aucune migraine, 45 patients (10%) ont continué à souffrir de rares céphalées, d'intensité moyenne et de courte durée.
Le taux de succés général a été de 90%. Sur les 20 patients souffrant d'AVF, 19 (98%) ont été "guéris" par l'opération, 1 a été amélioré.
Abstract en langues Anglaise et Italienne sur le 1er lien, en langue Anglaise seulement sur le 2eme lien.
Nos références : fiche Abs00764, mise à jour le 06/12/2006
Long-term results of radiofrequency rhizotomy in the treatment of cluster headache.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 1995. Volume 35 N°4 Pages 193-196 - Avril 1995.
Auteur(s) : Taha JM, Tew JM Jr.
Date de publication : avril 1995
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Evaluation des résultats obtenus par la rhizotomie percutanée par radiofréquence chez 7 patients AVFC après un échec des traitements médicamenteux.
Soulagement immédiat chez tous les patients après la chirurgie. 2 patients étaient en rémission 7 et 20 ans après l'intervention. Avant l'intervention, ces 2 patients présentaient un maximum douloureux centré autour de l'oeil. Entre 6 et 12 mois après l'intervention, 3 patients ont connu une reprise modérée des douleurs, avec une bonne réponse aux médicaments. 2 patients ont connu une reprise de douleurs sévères 4 jours et 2 mois après l'intervention. Avant l'intervention, ces 2 patients présentaient un maximum douloureux au niveau de la tempe, de l'oreille et de la joue. La chirurgie a mis fin aux symptômes vasomoteurs chez 6 patients. 1 patient a présenté une diplopie et une kératite passagères sans séquelles permanentes.
Les auteurs concluent que la rhizotomie percutanée par radiofréquence peut produire un soulagement à long terme chez certains patients AVFC et que la chirurgie du système trijéminovasculaire seule peut ne pas bénéficier aux patients présentant un maximum douleureux autour de la tempe, de l'oreille et de la joue.
Nos références : fiche Abs00980, mise à jour le 06/12/2006
Trigeminal nerve section for chronic migrainous neuralgia.
Revue : British journal of neurosurgery 1993. Volume 7 N°5 Pages 483-490 - 1993.
Auteur(s) : Kirkpatrick PJ, O'Brien MD, MacCabe JJ.
Date de publication : 1993
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Résumé sur le site cat.inist.fr
Présentation d'une série de 14 patients ayant subi une section partielle ou complète de la racine du trijumeau pour le traitement d'une névralgie migraineuse chronique.
L'abstract est disponible sur les 1er et 2eme liens, le 3eme lien ne donne que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs02184, mise à jour le 21/10/2007
Pathogenesis and surgical treatment of migraine and neurovascular headaches with rhinogenic trigger.
Revue : Head & neck 1992. Volume 14 N°6 Pages 467-472 - Novembre-Décembre 1992.
Auteur(s) : Novak VJ, Makek M.
Date de publication : décembre 1992
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
299 patients souffrant de céphalées variées (migraines, AVF et autres céphalées idiopathiques) ont subi des interventions chirurgicales entre 1973 et 1991: correction septale, résection de la conque moyenne, ethmoïdectomie, sphénoïdectomie (du côté des céphalées, parfois des 2 côtés).
235 patients (78,5%) étaient totalement asymptomatiques après l'opération, 34 patients (11,5%) rapportaient une sensation de pression à la tête en de rares occasions mais aucune migraine, 30 patients (11%) ont continué à souffrir de rares céphalées, d'intensité moyenne et de courte durée.
Nos références : fiche Abs00763, mise à jour le 06/11/2006
Cluster headaches.
Revue : The Canadian nurse 1991. Volume 87 N°9 Pages 33-35 - Octobre 1991.
Auteur(s) : Gregoire PC.
Date de publication : octobre 1991
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Vue d'ensemble du traitement de l'AVF par alcoolisation du ganglion sphénopalatin.
Description de la technique, positionnement du patient, préparation de la solution et rôle de l'infirmière.
Nos références : fiche Abs00995, mise à jour le 16/12/2006
Trigeminal cisternal injection of glycerol for treatment of chronic intractable cluster headaches.
Revue : Neurosurgery 1991. Volume 29 N°4 Pages 504-508 - Octobre 1991.
Auteur(s) : Hassenbusch SJ, Kunkel RS, Kosmorsky GS, Covington EC, Pillay PK.
Date de publication : octobre 1991
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Evaluation du traitement par injection rétrogassérienne de glycérol chez 8 patients AVFC réfractaires aux traitements.
3 des 8 patients ne souffraient plus de céphalées depuis 1 an. Aucune anesthésie cornéenne ou faciale n'a été observée. Un an après l'intervention, 5 patients ne nécessitaient aucun traitement médicamenteux et 3 patients avaient de faibles doses de médicaments contre les céphalées.
Contrairement aux précédents rapports sur l'injection de glycérol pour le traitement de l'AVF, les résultats obtenus avec ces patients AVFC confortent l'utilisation de cette technique sûre et significativement efficace.
Nos références : fiche Abs00996, mise à jour le 16/12/2006
Chronic cluster headache managed by nervus intermedius section.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 1990. Volume 30 N°7 Pages 401-406 - Juin 1990.
Auteur(s) : Rowed DW.
Date de publication : juin 1990
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Cas de 8 patients AVFC traités par chirurgie (section du nerf intermédiaire combiné avec une décompression microvasculaire de la racine sensorielle principale du trijumeau) avec un rapide succès et quelques complications. La surveillance du nerf cochléaire aide à prévenir les problèmes auditifs post-opératoires.
Une relation étroite entre le nerf intermédiaire et les boucles de l'artère cérébelleuse antéro-inférieure ou de l'artère auditive interne a été fréquemment observée chez les patients.
Nos références : fiche Abs00339, mise à jour le 16/09/2006
Surgical treatment of cluster headache.
Revue : Journal of neurosurgery 1990. Volume 72 N°6 Pages 866-571 - Juin 1990.
Auteur(s) : Morgenlander JC, Wilkins RH.
Date de publication : juin 1990
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site thejns.org
Résumé sur le site dx.doi.org
Présentation de 13 cas de patients AVF réfractaires aux traitements médicaux et ayant eu recours à la chirurgie (15 interventions) entre 1976 et 1987.
Section partielle de la racine sensorielle principale et section du nerf intermédiaire pour 9 patients; section partielle de la racine sensorielle principale uniquement pour 1 patient, section du nerf intermédiaire uniquement pour 1 patient, section du nerf intermédiaire et décompression microvasculaire du nerf trijumeau pour 2 patients. Les céphalées ont réapparu chez les patients dans un délai de 2 jours à 2 ans sauf chez un patient étant parvenu à une rémission après une 2eme intervention.
La section partielle de la racine sensorielle principale et la section du nerf intermédiaire ne semblent avoir qu'une efficacité limitée dans le traitement de l'AVF.
Nos références : fiche Abs01166, mise à jour le 13/01/2007
Treatment of sphenopalatine ganglion neuralgia.
Revue : Anales otorrinolaringológicos ibero-americanos 1989. Volume 16 N°5 Pages 463-474 - 1989.
Auteur(s) : Babe J.
Date de publication : 1989
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Efficacité du traitement de la névralgie du ganglion sphénopalatin par iontophorèse du ganglion.
Nos références : fiche Abs01259, mise à jour le 13/02/2007
Surgical treatment of chronic cluster headache.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 1988. Volume 28 N°10 Pages 669-670 - Novembre 1988.
Auteur(s) : Sweet WH.
Date de publication : novembre 1988
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Traitement chirurgical de l'AVFC.
Abstract non disponible, les liens ne donnent que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs01449, mise à jour le 03/04/2007
Percutaneous radiofrequency trigeminal gangliorhizolysis in intractable cluster headache.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 1988. Volume 28 N°5 Pages 328-331 - Juin 1988.
Auteur(s) : Mathew NT, Hurt W.
Date de publication : juin 1988
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www3.interscience.wiley.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Evaluation de la rhizolyse du ganglion trigéminal par radiofréquence chez 27 patients AVFC réfractaires aux traitements prophylactiques, dépendants aux narcotiques, souffrant d'hypercorticisme ou présentant des contre-indications à l'ergotamine et au méthygerside (troubles ischémiques sévères). L'intervention a été répété chez 6 patients (1 fois chez 4 patients et 2 fois chez 2 patients).
Les résultats ont été excellents chez 15 patients, très bons chez 2 patients, bons chez 3 patients, moyens chez 1 patient, faibles chez 6 patients. Les complications ont été modérées et passagères.
L'abstract est disponible sur le 1er lien, le 2eme lien ne donne que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs01430, mise à jour le 02/04/2007
Retro-Gasserian glycerol injection in the treatment of chronic cluster headache.
Revue : Cephalalgia 1987. Volume 7 N°1 Pages 21-27 - Mars 1987.
Auteur(s) : Ekbom K, Lindgren L, Nilsson BY, Hardebo JE, Waldenlind E.
Date de publication : mars 1987
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Présentation de 7 cas de patients AVF (6 AVFC) réfractaires aux médicaments et traités par injections rétro-Gassériennes de glycérol sous anesthésie générale.
Soulagement immédiat et complet chez 4 patients. Les injections ont du être répétées lorsque les effets analgésiques se sont estompés. Les céphalées étaient toujours améliorées chez 2 patients après 5,5 et presque 3 ans respectivement. Les résultats à long terme furent moins satisfaisants chez les autres patients.
Le glycérol est fortement hypertonique, cette propriété pourrait être à l'origine de son action sur le nerf trijumeau.
Nos références : fiche Abs01251, mise à jour le 24/02/2007
Surgical treatment of chronic cluster headache.
Revue : Mayo Clinic proceedings 1986. Volume 61 N°7 Pages 537-544 - Juillet 1986.
Auteur(s) : Onofrio BM, Campbell JK.
Date de publication : juillet 1986
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Sur 26 patients AVFC ayant subi une rhizotomie du nerf trijumeau ou une rhizolyse du ganglion trigéminal par radiofréquence, les résultats obtenus ont été excellents pour 14 patients (54%), moyens à bons pour 4 patients (15%) et maigres pour 8 patients (31%).
Nos références : fiche Abs01113, mise à jour le 24/12/2006
Surgical decompression of the facial nerve in the treatment of chronic cluster headache.
Revue : Archives of neurology 1986. Volume 43 N°5 Pages 479-482 - Mai 1986.
Auteur(s) : Solomon S, Apfelbaum RI.
Date de publication : mai 1986
Résumé sur le site archneur.ama-assn.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Cas de 5 patients AVFC ne répondant pas aux traitements et ayant subi une décompression chirurgicale du nerf facial (décompression supplémentaire du nerf trijumeau chez 2 patients).
Net soulagement de 2 patients pendant 2 ans. Chez 1 patient, amélioration initiale voilée par une addiction aux narcotiques. Echec de l'opération chez 2 patients.
Nos références : fiche Abs00340, mise à jour le 18/09/2006
The surgical treatment of chronic cluster headache.
Revue : Headache: The Journal of Head and Face Pain 1983. Volume 23 N°6 Pages 289-295 - Novembre 1983.
Auteur(s) : Watson CP, Morley TP, Richardson JC, Schutz H, Tasker RR.
Date de publication : novembre 1983
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.blackwell-synergy.com
Résumé sur le site cat.inist.fr
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Résultats de 61 opérations chirurgicales concernant 20 patients (27 traitements par radiofréquence, 9 sections du nerf trijumeau , 5 injections d'analgésiques locaux dans le ganglion de Gasser, 4 neurectomies du grand nerf pétreux superficiel, 7 sections de l'artère temporale superficielle, 6 avulsions de nerf et 3 injections d'alcool) et revue de la littérature à ce sujet.
Aucune des procédures citées n'a donné un soulagement de longue durée. Les patients doivent avoir essayé tous les traitements médicaux avant d'envisager un traitement chirurgical. Les traitements par radiofréquence et l'avulsion de nerf doivent être envisagés en premier lieu. La section de la racine du nerf trijumeau et la neurectomie du nerf pétreux semblent être utiles en thérapie de second plan.
Abstract en langue Anglaise sur les 1er et 2eme liens, en langue Française sur le 3eme lien, le 4eme lien ne donne que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs00338, mise à jour le 13/09/2006
Surgical treatment of Horton's headache or neuralgia of the greater superficial petrosal nerve.
Revue : Neurologia i neurochirurgia polska 1983. Volume 17 N°2 Pages 301-304 - Mars-Avril 1983.
Auteur(s) : Haftek J, Kasprzak H, Radek A, Jarmundowicz W.
Date de publication : avril 1983
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Cas de 2 patients AVF traités par chirurgie du nerf grand pétreux.
Bons résultats chez un patient, maigres résultats chez le second patient. L'opération de section du nerf n'est pas particulièrement génante et pourrait représenter un bon supplément aux traitements pharmacologiques.
Nos références : fiche Abs00375, mise à jour le 11/09/2006
Surgical control of chronic migrainous neuralgia by trigeminal ganglio-rhizolysis.
Revue : Journal of neurosurgery 1982. Volume 57 N°4 Pages 459-466 - Octobre 1982.
Auteur(s) : Maxwell RE.
Date de publication : octobre 1982
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site thejns.org
Résumé sur le site dx.doi.org
Présentation des cas de 8 patients AVFC traités par rhizolyse percutanée par radiofréquence du ganglion trigéminal.
Nos références : fiche Abs02733, mise à jour le 07/06/2010
Greater petrosal nerve surgery in long-term cluster headache.
Revue : HNO 1977. Volume 25 N°2 Pages 48-50 - Février 1977.
Auteur(s) : Denecke HJ.
Date de publication : février 1977
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Cas de 3 patients atteints d'AVF depuis 10 à 20 ans. La résection du grand nerf pétreux, passant chez ces patients dans un canal osseux de 5 à 6 mm de longueur entre le ganglion géniculé et le hiatus nerveux facial, a été efficace contre l'AVF.
Un examen histologique de cette partie du nerf a révélé une fibrose au niveau du périnèvre et de l'épinèvre et une dégénérescence de certaines fibres nerveuses.
Nos références : fiche Abs01697, mise à jour le 24/05/2007

 

Faire un don à l'AFCAVF

Pour soutenir nos différentes actions, chaque don même minime compte.

En savoir plus

Je soutiens l'AFCAVF avec mon don

Forum

Lieu d'échange principal de notre association. Vous pouvez y trouver de l'aide, des conseils, des astuces et beaucoup de réponses aux différentes questions que vous vous posez.

Accéder au forum

Partenaires de l'AFCAVF