HP - Diagnostic

Diagnostic, diagnostic différentiel avec AVF

Retour à la liste des catégories d'abstracts

Paroxysmal hemicrania: a prospective clinical study of 31 cases.
Revue : Brain 2008. Volume 131 N°4 Pages 1142-1155 - Mars 2008.
Auteur(s) : Cittadini E, Matharu MS, Goadsby PJ.
Date de publication : mars 2008
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site brain.oxfordjournals.org
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site highwire.stanford.edu
Série de 31 cas de patients HP (durée moyenne des crises: 17 mn, fréquences moyenne des crises: 11, douleurs affectant les régions orbitaire et temporale chez 77% des patients, rétro-orbitaire chez 61%, frontale chez 55%, occipitale chez 42%). D'autres régions affectées ont été mentionnées.
Larmoiement chez 87% des patients, injection conjonctivale chez 68%, rhinorrhée chez 58%, congestion nasale chez 54%, ptosis et flush facial. Autres symptômes autonomiques présents: oedème de la paupière, sudation du front et de la face, sensation de plénitude au niveau de l'oreille, myosis, mydriase et gonflement de la joue.
La majorité des patients (80%) étaient agités et/ou instables lors des crises et agressifs dans 26% des cas. Tous les patients avait réagi positivement à un test à l'indométacine vs placebo, IM (100 à 200 mg) et/ou PO.
Les auteurs suggèrent une modification des critères de l'IHS afin de supprimer la mention à la région affectée et d'inclure la totalité des signes autonomiques au niveau du crâne. Le critère "sine qua non" de l'HP est actuellement la réponse à l'indométacine et les auteurs recommandent le test à l'indométacine PO ou IM pour tout patient présentant des crises céphalalgiques latéralisées accompagnées de symptômes autonomiques.
L'article a été présenté par le Dr Geneviève Demarquay dans Céphalées Online 2008. Newsletter N°105 - 27 Mars 2008 sous le titre Hémicrânie paroxystique : étude clinique prospective sur 31 cas.
Nos références : fiche Abs02317, mise à jour le 05/02/2008
Paroxysmal Hemicrania: A Case Series of Twenty-Five Patients.
Revue : Abstract du 59eme Annual Meeting of the American Academy of Neurology - Boston 2007. 1er Mai 2007.
Auteur(s) : Elisabetta Cittadini, Peter Goadsby.
Date de publication : mai 2007
Résumé sur le site www.abstracts2view.com
Analyse des examens des patients souffrant de céphalées avec signes autonomiques associés, vus au National Hospital for Neurology and Neurosurgery entre 1995 et 2006.
Parmi 31 patients répondant à l'indométacine, 25 présentaient les critères diagnostiques de l'HP. Douleur orbitaire pour 60% des patients, frontale pour 40%, temporale pour 72%, rétro-orbitaire pour 68%, occipitale pour 36%. 32% des patients ont mentionné des douleurs au niveau du vertex, du territoire du V2 et du cou. Dans de plus rares cas, les patients mentionnaient une douleur située au niveau du V3, des dents, de l'oreille, de l'épaule et du bras. 80% des patients présentaient un larmoiement, 60% une injection conjonctivale, 52% une congestion nasale, 48% une rhinorrhée, un ptosis et un flush facial et 44% un oedème palpébral. Les autres signes autonomiques comprenaient sudation frontale, myosis et mydriase. Les crises duraient de 10 secondes à 4 heures avec une moyenne de 17 minutes. Le nombre de crises quotidiennes était de 2 à 50 avec une moyenne de 10 crises par jour.
Les auteurs préconisent une révision des critères IHS supprimant la spécification de la localisation de la douleur et incluant la totalité des signes autonomiques. La fréquence des crises pose problème mais c'est une caractéristique commune à la majorité des patients. La réponse à l'indométacine doit rester un critère incontournable de la classification de l'HP.
La communication a été rapportée par le Dr Anne Donnet dans Céphalées Online 2007. Newsletter N°63 - 2 Mai 2007 et dans Céphalées Online 2007. Newsletter N°69 - 16 Mai 2007 sous le titre Hémicrânie paroxystique : une série de 25 patients.
Nos références : fiche Abs01652, mise à jour le 02/05/2007
Cluster headache and paroxysmal hemicrania: differential diagnosis.
Revue : Cephalalgia 2005. Volume 25 N°4 Pages 244-248 - Avril 2005.
Auteur(s) : Zidverc-Trajkovic J, Pavlovic AM, Mijajlovic M, Jovanovic Z, Sternic N, Kostic VS.
Date de publication : avril 2005
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Comparaison de 54 patients AVF avec 8 patients souffrant d'hémicranie paroxystique (HP).
Localisation de la douleur maximale: oculaire chez les patients AVF, extra-oculaire chez les patients HP. Durée moyenne des crises plus longue et fréquence plus réduite chez les patients AVF. Plus de patients AVF épisodiques et plus de patients HP sans rémission dans les groupes examinés.
Malgré les différences statistiques, aucune caractéristique clinique n'appartient exclusivement à l'une ou l'autre de ces céphalées.
Aucune différence significative entre les 2 groupes concernant les caractéristiques démographiques (âge, sexe, contexte social), les autres caractéristiques des crises (crises nocturnes, période entre les crises), les autres signes autonomes et la réponse au Vérapamil.
L'article a fait l'objet de commentaires (abstract non diponible) par Boes C. dans Cephalalgia 2005. Volume 25 N°4 Pages 241-243 - Avril 2005. sous le titre Differentiating paroxysmal hemicrania from cluster headache.
L'article a été présenté (5eme lien) par Stewart J. Tepper et par David S. Millson dans Headache: The Journal of Head and Face Pain 2005. Volume 45 N°8 Pages 1097-1098 - Septembre 2005 sous le titre Cluster and TACs.
L'article a fait l'objet de commentaires (abstract non disponible) par Egilius L.H. Spierings dans Journal Watch Neurology 2005 - 3 Août 2005 sous le titre Clinical Characteristics of Cluster Headache vs. Paroxysmal Headache.
Nos références : fiche Abs00532, mise à jour le 13/08/2006
Cluster headache. Our current concepts.
Revue : Acta neurologica 1991. Volume 13 N°6 Pages 500-505 - Décembre 1991.
Auteur(s) : Sjaastad O, Shen JM.
Date de publication : décembre 1991
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.ihop-net.org
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
L'HPC peut être divisée en 2 groupes: les crises provoquées et celles non-provoquées par une action mécanique. Le facteur "nuqual" ne semble pas être présent dans l'AVF et les structures moyennes, comme le sinus caverneux, semblent jouer un rôle plus important dans sa pathogénèse.
Nos références : fiche Abs01835, mise à jour le 16/06/2007
What is your diagnosis? Chronic paroxysmal hemicrania.
Revue : Schweizerische Rundschau für Medizin Praxis = Revue suisse de médecine Praxis 1990. Volume 79 N°11 Pages 309-310 - 13 Mars 1990.
Auteur(s) : Kaeser HE.
Date de publication : mars 1990
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Quel est votre diagnostic? HPC.
Abstract non disponible, les liens ne donnent que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs01802, mise à jour le 15/06/2007
HEMICRANIE PAROXYSTIQUE CHRONIQUE.
Revue : Université de Rennes 1 - Faculté de Médecine - Aide au diagnostic médical.
Auteur(s) : Aucun auteur cité.
Date de publication : Date non précisée
Publication sur le site www.med.univ-rennes1.fr
HPC: données fréquentes, données spécifiques, formes cliniques / complications, éthiologies / antécédents, effet de la grossesse sur la mère et la maladie, nosologie.
Nos références : fiche Abs01582, mise à jour le 18/04/2007

 

Faire un don à l'AFCAVF

Pour soutenir nos différentes actions, chaque don même minime compte.

En savoir plus

Je soutiens l'AFCAVF avec mon don

Forum

Lieu d'échange principal de notre association. Vous pouvez y trouver de l'aide, des conseils, des astuces et beaucoup de réponses aux différentes questions que vous vous posez.

Accéder au forum

Partenaires de l'AFCAVF