SUNCT Secondaire

Microadénome, prolactinome, adénome pituitaire, tumeur

Retour à la liste des catégories d'abstracts

SUNCT, SUNA and pituitary tumors: Clinical characteristics and treatment.
Revue : Cephalalgia 2013. Volume 33 N°3 Pages 160-170 - Février 2013.
Auteur(s) : Chitsantikul P, Becker WJ.
Date de publication : février 2013
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site cep.sagepub.com
Résumé sur le site dx.doi.org
SUNCT, SUNA et tumeurs pituitaires.
Nos références : fiche Abs02999, mise à jour le 30/11/2012
Bilateral SUNCT-like headache in a patient with prolactinoma responsive to lamotrigine.
Revue : The journal of headache and pain 2009. Volume 10 N°6 Pages 469-472 - Décembre 2009.
Auteur(s) : Zidverc-Trajkovic J, Vujovic S, Sundic A, Radojicic A, Sternic N.
Date de publication : décembre 2009
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.springerlink.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Publication sur le site www.springerlink.com
Cas de SUNCT bilatéral secondaire à un prolactinome et répondant à un traitement à la lamotrigine.
Nos références : fiche Abs02606, mise à jour le 19/09/2009
Short-lasting, unilateral neuralgiform headache attacks with conjunctival injection and tearing syndrome treated successfully with transsphenoidal resection of a growth hormone-secreting pituitary adenoma.
Revue : Journal of neurosurgery 2008. Volume 109 N°1 Pages 123-125 - Juillet 2008.
Auteur(s) : Adamo MA, Drazin D, Popp AJ.
Date de publication : juillet 2008
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site thejns.org
Résumé sur le site highwire.stanford.edu
Cas d'un patient présentant un adénome pituitaire secrétant de l'hormone de croissance et dont le SUNCT a été résolu après résection transphénoïdale de la tumeur.
Nos références : fiche Abs02407, mise à jour le 03/07/2008
Intractable SUNCT cured after resection of a pituitary microadenoma.
Revue : The Canadian journal of neurological sciences 2006. Volume 33 N°4 Pages 411-413 - Novembre 2006.
Auteur(s) : Leroux E, Schwedt TJ, Black DE, Dodick DW.
Date de publication : novembre 2006
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site cjns.metapress.com
Résumé sur le site cjns.metapress.com
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Publication sur le site cjns.metapress.com
Suivi sur 4 ans d'un patient agé de 35 ans présentant un SUNCT depuis 14 ans, réfractaire aux traitements médicamenteux et chirurgicaux.
L'IRM a révélé un microadénome pituitaire. Un essai de traitement à la bromocriptine a aggravé la douleur. Après résection du microadénome, les crises douloureuses ont empiré les premières 24 heures puis ont disparu. Depuis 43 mois, (derniere consultation en Janvier 2006), les douleurs ne sont pas réapparues, sans traitement médicamenteux.
Ce cas conforte la possible relation entre les microadénomes pituitaires et le SUNCT, confirme le rôle de l'axe hypothalamo-pituitaire dans la génèse du SUNCT et illustre l'importance de l'imagerie médicale de la région pituitaire chez les patients souffrant de SUNCT.
Nos références : fiche Abs01011, mise à jour le 16/12/2006
Resolution of SUNCT after removal of a pituitary adenoma in mild acromegaly.
Revue : Neurology 2006. Volume 67 N°4 Page 724 - 22 Août 2006.
Auteur(s) : Rozen TD.
Date de publication : août 2006
Résumé sur le site www.neurology.org
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Résolution d'un SUNCT après suppression d'un adénome pituitaire dans un cas d'acromégalie légère.
Abstract non disponible, les liens ne donnent que les références de l'article.
Nos références : fiche Abs00525, mise à jour le 23/06/2006
Síndrome SUNCT associada a tumor de hipófise: relato de caso.
Revue : Arquivos de neuro-psiquiatria 2006. Volume 64 N°2B Pages 507-510 - Juin 2006.
Auteur(s) : Rocha Filho PA, Galvao AC, Teixeira MJ, Rabello GD, Fortini I, Calderaro M, Carrocini D.
Date de publication : juin 2006
Résumé sur le site www.scielo.br
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Publication sur le site www.scielo.br
Publication sur le site www.scielo.br
Cas d'un homme de 38 ans présentant un tableau clinique semblable au syndrome de SUNCT: douleur intense dans les région pré-auriculaire et temporale (côté gauche), de courte durée (1 mn environ), 2 à 8 fois par jour. Chaque crise douloureuse était accompagnée de larmoiement, injection conjonctivale et rhinorrhée.
L'IRM a révélé une tumeur pituitaire avec une légère extension suprasellaire. Après une hypophysectomie transphénoïdale avec suppression totale de la tumeur, le patient n'a plus ressenti aucune douleur. Diagnostic pathologique: adénome non sécrétant. 14 mois après l'intervention, le patient ne présentait plus aucun symptôme.
Abstract en langues Anglaise et Portugaise sur le 1er lien, en langue Anglaise seulement sur les 2eme et 3eme liens.
Titre en Anglais : SUNCT syndrome associated with pituitary tumor: case report.
Nos références : fiche Abs00523, mise à jour le 23/09/2006
Resolution of SUNCT Attacks after Removal of an Acromegalic Pituitary Adenoma.
Revue : Abstract du 58eme Annual Meeting of the American Academy of Neurology - San Diego 2006. 1-8 Avril 2006.
Auteur(s) : Todd D. Rozen, Ann Arbor.
Date de publication : avril 2006
Résumé sur le site www.abstracts2view.com
Cas d'un patient agé de 37 ans présentant un SUNCT souffrant depuis 4 ans de crises quotidiennes du côté gauche (durée de 60 à 120 secondes, moyenne de 30 crises par jour) associées à une injection conjonctivale, un larmoiement et un ptosis.
Le topiramate, la gabapentine, la lamotrigine, et la carbamazépine se sont révélés inefficaces. Réponse positive de courte durée au citrate de clomifène. Les examens répétés ont révélé un microadénome latéralisé à gauche. Le bilan endocrinien a révélé une acromégalie (taux sérique d'IGF-1 élevé) bien que le patient n'en présentait pas les signes cliniques.
La résection de la tumeur a permis d'éliminer les crises et de normaliser le taux d'IGF-1 suggérant un rôle de l'hormone de croissance dans la pathogénèse du SUNCT. La recherche de microadénomes pituitaires devrait être engagée dans tous les cas de SUNCT.
La communication a été rapportée par le Dr Anne Donnet sur neuroscoop.net - 6 Avril 2006 sous le titre Disparition des crises de SUNCT après ablation d'un adénome somatotrope.
Le Dr Donnet souligne que "ce cas confirme que chez des patients présentant un microadénome, le rôle direct des hormones peut être suspecté".
Nos références : fiche Abs01004, mise à jour le 04/12/2006
SUNCT syndrome secondary to prolactinoma.
Revue : Journal of neurology, neurosurgery, and psychiatry 2003. Volume 74 N°11 - Pages 1590-1592 - Novembre 2003.
Auteur(s) : Matharu MS, Levy MJ, Merry RT, Goadsby PJ.
Date de publication : novembre 2003
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site jnnp.bmj.com
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Publication sur le site www.pubmedcentral.nih.gov
Cas de SUNCT secondaire à un prolactinome. L'administration d'agonistes de la dopamine a mis fin aux crises.
Ce cas, ainsi que d'autres ayant fait l'objet de publications, montre l'importance de l'exclusion du diagnostic d'adénome pituitaire pour tous les cas suspectés de SUNCT, particulièrement parce que les céphalées peuvent précéder d'une durée considérable les symptômes d'anomalie pituitaire classiques. Les cliniciens ayant en charge des patients chez qui un SUNCT est suspecté, devraient tenir compte des symptômes associés aux néoplasmes pituitaires, envisager un examen IRM du cerveau et de la région pituitaire et rechercher des anomalies hormonales sériques.
Nos références : fiche Abs01009, mise à jour le 17/12/2006
Prolactinomas, dopamine agonists and headache: two case reports.
Revue : European Journal of Neurology 2003. Volume 10 N°2 Pages 169-173 - Mars 2003.
Auteur(s) : Levy MJ, Matharu MS, Goadsby PJ.
Date de publication : mars 2003
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site dx.doi.org
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
Résumé sur le site www.lwwonline.com
Présentation de 2 cas de céphalées associées à la présence d'un prolactinome. Le 1er cas était diagnostiqué comme SUNCT, le 2eme cas comme hemicrania continua et céphalée idiopathique en coup de poignard.
Dans les 2 cas, l'administration de dopamine a conduit à une aggravation des symptômes. L'article passe en revue de la littérature sur le sujet afin de comprendre les implications physiopathologiques de ces cas.
Nos références : fiche Abs01732, mise à jour le 07/06/2007
SUNCT syndrome in two patients with prolactinomas and bromocriptine-induced attacks.
Revue : Neurology 2002. Volume 58 N°11 Pages 1698-1699 - 11 Juin 2002.
Auteur(s) : Massiou H, Launay JM, Levy C, El Amrani M, Emperauger B, Bousser MG.
Date de publication : juin 2002
Résumé sur le site www.ncbi.nlm.nih.gov
Résumé sur le site www.neurology.org
Résumé sur le site www.lib.bioinfo.pl
SUNCT chez 2 patients présentant des prolactinomes et des crises provoquées par la bromocriptine.
Abstract non disponible, les liens ne donnent que les références de l'article.

Nos références : fiche Abs01793, mise à jour le 13/06/2007

 

Faire un don à l'AFCAVF

Pour soutenir nos différentes actions, chaque don même minime compte.

En savoir plus

Je soutiens l'AFCAVF avec mon don

Forum

Lieu d'échange principal de notre association. Vous pouvez y trouver de l'aide, des conseils, des astuces et beaucoup de réponses aux différentes questions que vous vous posez.

Accéder au forum

Partenaires de l'AFCAVF